Santé

Idées reçues

Supprimer les glucides le soir fait-il maigrir?
Cette méthode peut, le cas échéant, vous faire perdre du poids. Car la consommation de glucides, en faisant augmenter le taux de sucre sanguin, entraîne la sécrétion d’insuline, qui à son tour freine le brûlage des graisses. Lorsqu’on supprime les glucides le soir, toute la phase de sommeil peut servir à la dégradation des graisses. Mais cela ne conduit pas forcément au succès espéré. Car finalement, on ne maigrit que si le bilan énergétique global est négatif. C’est-à-dire, lorsqu’on a absorbé moins de calories que l’on en a dépensées tout au long de la journée

Le chocolat, le meilleur des remèdes !
Vrai. Et si simplement quelques carrés pouvaient se transformer en médicament pour le coeur ? La gourmandise ne serait alors plus un péché…
Importé en Europe par les conquistadors, on l’a donc d’abord considéré comme un remède, pour apaiser l’angine ou les troubles de la circulation notamment. Puis très vite, en ajoutant du sucre pour cacher son amertume, il est devenu une gourmandise et un vilain défaut ! Pourtant, ces dernières années, plusieurs études ont affirmé qu’il est un aliment santé hors pair. Seulement la plupart de ces recherches sont réalisées par les industriels eux-mêmes…

Alors péché mignon ou défendu ? Les fèves de cacao, dont est issu le chocolat, contiennent plus de 50 % de matières grasses avec une bonne proportion d’acide oléique (le même que dans l’huile d’olive), reconnu pour ses effets positifs sur le système cardiovasculaire. Ce bénéfice ne doit pas faire oublier que le chocolat reste un aliment globalement gras et sucré, donc à consommer avec modération ! Au-delà de ses acides gras, le chocolat est aussi riche en magnésium, calcium, fer, zinc et vitamines, mais en fait, ce sont surtout ses molécules antioxydantes, plus précisément les polyphénols, qui intéressent les chercheurs. Car l’aliment des dieux aztèques en regorge : un seul carré de chocolat noir en contiendrait deux fois plus qu’un verre de vin rouge ou une tasse de thé vert. Ce concentré d’antioxydants ouvre donc les portes à de multiples bénéfices pour la santé.

Pour l’heure, c’est surtout l’impact sur la sphère cardiovasculaire qui a été étudié. Ainsi le chocolat noir permettrait de baisser la pression sanguine et les risques de formation de caillots, agissant un peu comme l’aspirine pour fluidifier le sang et réduisant ainsi les risques d’infarctus. Ces bénéfices disparaissent quand il est ingéré avec du lait. Enfin ses actions contre le stress sont réelles : les consommateurs de chocolat seraient moins sensibles à la déprime d’après une étude de 2007 ! Effet placebo ou réalité chimique ? Probablement les deux : certaines de ses molécules sont effectivement antidépressives, mais la sensation de plaisir qu’il procure nous fait aussi sécréter des endorphines qui entraînent une sensation d’euphorie et de bien-être. En pratique, ces études, si séduisantes soient-elles, portent généralement sur des vrais chocolats, beaucoup plus riches en polyphénols que ceux que l’on trouve dans le commerce. En effet, 70 % des polyphénols seraient détruits par les procédés de fabrication. Donc, pour bénéficier des vertus du divin aliment, il est conseillé de choisir un bon chocolat, contenant au moins 70 % de cacao. 20 grammes sembleraient la bonne dose quotidienne, soit un cinquième d’une tablette… Pas plus !

Les légumes surgelés sont-ils moins sains que les frais?
Non! La marchandise prétendue fraîche a parfois fait des kilomètres jusqu’à ce qu’elle atterrisse dans nos frigos. Pendant tout ce temps-là, beaucoup de vitamines sensibles à la lumière et à la chaleur sont déjà perdues. Les légumes surgelés sont blanchis directement après la récolte et surgelés selon un procédé rapide qui préserve leurs vitamines. Par ailleurs, les micro-organismes étant gênés dans leur croissance, les légumes se conservent plus longtemps. Pour ne pas interrompre la chaîne du froid, utilisez un cabas isolant pour transporter à la maison vos légumes surgelés qui garderont ainsi toutes leurs qualités.

Les jus de fruits moins caloriques que le cola?
Les fruits sont bons pour la santé, peut-on pour autant boire des jus de fruits sans modération? Hélas non! Un demi-litre de jus de pommes (220kcal) ou de jus d’oranges (255 kcal) contient encore plus de calories qu’un demi-litre de cola (210 kcal). Mais préférer les boissons sucrées ou light au jus de fruits serait cependant une erreur. Car par leurs vitamines et les fibres qu’ils contiennent, les jus de fruits surpassent largement les boissons sucrées.
Un inconvénient des calories liquides est néanmoins leur mauvais indice de satiété. Au lieu d’un demi-litre de jus de pommes, vous pourriez, par exemple, manger une pomme (77 kcal) et un petit pain complet (60 gr, 158 kcal) qui vous rassasierait nettement plus longtemps.
En conclusion, les jus de fruits sont à consommer avec modération. Suggestion : les jus de fruits coupés d’eau sont aussi bons!